Bon, il faut le reconnaître, votre dernier spot était foireux. Grâce à un budget clément, vous aviez décidé de faire appel à une ex-icône du cinéma pour incarner la sensualité du produit. C’était quand même pas donné de se payer la dame (avec tout le respect qu’on lui doit), du coup vous avez confié le scénario à votre stagiaire. Voilà, maintenant vous êtes relégué aux yaourts 0% avec un budget à 3 chiffres et une équipe composée uniquement de vous-même. Votre situation est désespérée et cet article ne vous apportera aucune solution. Simplement, la prochaine fois, vous essaierez peut-être d’investir dans une bonne musique pour votre spot, c’est moins cher et ça fait oublier l’absence de scénario.

Credit : uffie.fr

Certains l’ont compris depuis longtemps, par exemple lorsqu’il s’agit de mettre en scène une voiture. Beaucoup de choses ont déjà été faites autour du produit, et on ne peut pas toujours avoir l’idée de caler un éléphant sur le capot.

La musique reste donc une solution bienvenue dans ces cas-là. Le choix du titre est crucial puisqu’à part ça, rien ne distinguera votre modèle de celui de la concurrence. Tous les deux seront présentés en train de rouler avec panache dans les rues d’une capitale européenne, plus ou moins en rythme avec la musique. La sélection reste quand même relativement aisée, du Bach si c’est une voiture de sport et n’importe quel titre du top 40 pour une citadine. Et puis, si vous ne savez toujours pas quel morceau choisir, mettez-en trois histoire d’être sûrs et laissez la voiture à l’arrêt, ça changera.

Image de prévisualisation YouTube

On a déjà connu des jours meilleurs chez BETC, tant en matière de contenu que de réalisation. Prendre Yuksek c’était quand même plus audacieux que Rihanna et les Black Eyed Peas ; en plus il y’a l’idée de la French touch qui colle bien avec Peugeot.

D’ailleurs, il faut croire que la « scène électro française » séduit de plus en plus d’annonceurs. Adidas  a fait très fort récemment en s’offrant le nouveau Justice en exclusivité pour sa campagne « Is all in » et monsieur Romain Gavras à la réalisation. Un peu moins original, chez Armani on a choisi les Daft Punk avec un des morceaux de la B.O. de Tron (Encom Part I) pour le lancement du nouveau parfum Code Sport. Le titre a le mérite de parvenir à instaurer une certaine intensité dans un spot qui se résume à Megan Fox regardant Chris Folz nager dans une piscine. Le point culminant reste le moment où le modèle sort de l’eau, mais je ne tuerai pas le suspens en vous dévoilant la fin.

Image de prévisualisation YouTube

Au final, c’est certainement Evian qui a fait la meilleure opération en « signant » Uffie et DJ Mehdi pour son nouveau spot. Il semblait difficile de rebondir après la très bonne campagne des Baby Dancers et pourtant le pari est assez réussi avec cette vidéo fraiche et sans prétention. La musique rend l’ensemble très cohérent même si on est bien loin des débuts de la Hot Chick qui continue sa « popisation » accélérée. Bien sûr, nous n’entrerons pas dans le débat stérile de l’intégrité artistique car comme l’a dit Booba dans Pitbull : « La richesse est dans nos cœurs, mon cul, moi j’veux de l’oseille ».

Image de prévisualisation YouTube

Mais au fait, on ne vous a toujours pas dit comment choisir la musique pour votre prochaine pub ! C’est simple, demandez au stagiaire, il passe son temps à écouter son iPod au lieu de bosser sur le brief.