Les Pages Jaunes ont récemment fait appel à une agence de communication, à la recherche d’un moyen de continuer à faire vivre leurs annuaires, menacés par Internet. Il fut suggéré d’intercaler un roman inédit de Marc Levy entre les pages des bottins. L’idée étant de pousser les gens à feuilleter le pavé à la recherche du chapitre suivant. L’auteur était d’ailleurs séduit, et prêt à se lancer dans l’aventure (après, tout, plusieurs dizaines de millions de lecteurs, ce n’est pas rien). Le projet fut finalement abandonné. L’idée d’associer littérature et communication est par contre restée bien vivante, comme le démontre le nouvel objet hybride de Nespresso. Au risque peut-être d’écorner l’image du livre.

-

Matthias et Oriane se livrent ici à l’exercice de l’entretien croisé afin de dénouer les enjeux du copinage du marketing avec la littérature. Non sans accrocs.

-

Lire la suite »