nataliedee.com




En guise de mot d’anniversaire, quoi de mieux que « boîte », puisque c’en est une qui nous sert de logo, de mantra, que dis-je, de philosophie de blogueurs ?

Boîte, n.f. : Contenant rigide en bois, carton, métal ou matière plastique, avec ou sans couvercle, dans lequel on met des objets ou des produits divers. Du latin populaire buxita, de buxis, dérivé du grec puksis, « buis ». (Le Petit Larousse)


La boîte se définit donc étymologiquement par sa propre nature, son matériau originel, le buis, et non par sa fonction de contenant ou encore son contenu. Et c’est pourtant son contenu qui nous intrigue le plus souvent. Sous forme de synecdoque symbolique, la boîte désigne aussi une entreprise, expression d’autant plus ironique qu’il semble ridicule d’emboîter cette dernière dans la première. Et si l’on peut facilement mettre les gens dans des boîtes, il est bien plus difficile de penser en dehors, comme le disent les anglophones.


Mais revenons au commencement. La boîte a été inventée il y a très très longtemps par un bonhomme barbu nommé Zeus qui vivait sur l’Olympe. Une invention proprement géniale et très pratique, sauf que par la suite il l’a remplie de choses peu ragoûtantes telles que la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, l’Espérance ainsi que Patrick Sébastien, avant de la confier à une jeune mortelle qui n’avait rien demandé et qui s’appelait Pandore. Evidemment, une fois sur terre, Pandore s’empressa d’ouvrir la boîte, bien que Zeus le lui ait formellement interdit, et bim ! La suite est une autre histoire.


Depuis, l’homme se méfie souvent des boîtes au contenu inconnu, ce qui ne l’a pas empêché d’inventer la boîte aux lettres en 1653, la boîte à meuh en 1904, la boîte de nuit pendant l’Occupation, ou encore la boîte à moustaches en 1977. Les surréalistes ont aussi utilisé la boîte pour rassembler un condensé de leurs oeuvres dans des boîtes-en-valises pensées comme des musées portatifs. Et les Chiliens ont enterré une boîte remplie « d’icônes du Chili contemporain » pour permettre aux générations futures de connaître et comprendre notre époque.  Ce qui n’est pas sans rappeler l’histoire de Pandore…

.

Toi aussi, fabrique ta boîte de Pandore. Ce n’est pas compliqué : 1) imprime; 2) découpe suivant les pointillés; 3) plie, remplis, offre.