_

Le Kitsuné nouveau est arrivé. Son petit nom, c’est Kitsuné x Ponystep (mixed by Jerry Bouthier), et il est sacrément bon. Après avoir copieusement traîné la maison bretono-parisienne dans la boue avec la sortie du Kitsune Maison 9, il est temps de reconnaître que cette galette-là est fichtrement réussie.

-

Chaque été, Le Renard nous gratifie d’un « mix » bien frais à partir d’une sélection tip top, retravaillée par des DJ comme Digitalism. Cette année, c’est Jerry Bouthier qui s’y colle, fluide comme de la crème allégée. Une connaissance de longue date puisqu’il avait déjà opéré sur Kitsune Boombox en 2007, et dont les 2 frères, Tom et Mathieu Bouthier, sévissent aussi sur les dancefloors. Vous imaginez bien que pendant plusieurs années, le duo Tom&Jerry a fait un malheur. Lolilol. Ponystep quant à lui, est un site de tendances UK very very hype. « Art / Beauty / Fashion / Music / Parties » comme ils se plaisent eux-mêmes à l’écrire, tout y passe. Parfaitement dans l’esprit élitiste de Kitsuné, donc.


J’arrête là avec les sarcasmes, parce que cet album est quand même jouissif. Alors que Pedro Winter a cessé de produire ses Ed Banger Volumes, trop rares, et pas très innovants, Kitsuné se fait une place de choix dans le secteur du mix, alors qu’il était en train de virer doucement pop-electro éthérée.

Mon Quinté + dans le désordre :

)

Lindstrøm — I Feel Space (Freeform5 remix / JBAG re-edit). Je ne comprends pas très bien ce qu’a bien pu faire JBAG, mais bon, je n’y connais rien. Au départ, du Lindstrøm, c’est déjà pas mal. Remixé par Freeform5, ça donne vraiment quelque chose de spatial, un peu rétro. Pour l’instrumentalisation et les voix flottantes, ça me rappelle David Vendetta – Unidos Para La Musica.

_

Bag Raiders — Turbo Love (Light Year remix). Après leur éclatant Fun Punch remixé par eux-mêmes, les DJ australiens nous servent de la turbine bien groovy, des éclats funky… ça bouge bien. Dommage que ça ne fasse que 2 minutes.

à

Mustang – Try To Dance. Là aussi, Disco Power ! Des touches d’électro de ci, de là, mais ce morceau reste avant tout fait pour trémousser ses petites fesses bronzées. Entièrement instrumental, mais ça ne choque pas. De toute façon, vu l’intérêt des paroles dans les mixes, hein, bon.

Bunny Lake – Army Of Lovers (JBAG’s Hot Pop Remix). De très belles voix, une ambiance teenager, un beat bien ciselé, des transitions subtiles. C’est tout ce que j’aime.

à

Le reste de l’album aussi est immanquable, des artistes Kitsuné de longue date comme Das Pop, Lo-Fi-Fnk, ou Adamski nous honorent de leur présence, réconfortante après l’égarement pop mielleuse de Kitsuné. Sorti le 5 juillet 2010, disponible sur iTunes, Deezer, et bien sûr en intégralité dans la Playlist des Archivistes.