Il est fini le temps du web cantonné derrière l’écran du pc. Aujourd’hui, l’internet, ça rampe, ça court, ça colle, ça rentre partout. Il colonise frigos, restaurants, boulangeries et assiettes. La relation à la food en est bouleversée, du professionnel au foodie en passant par l’affamé occasionnel. Qu’a changé Internet exactement ? La transmission en temps réel de données entre des millions de terminaux numériques a permis l’échange de connaissances entre des individus qui n’auraient jamais pu se rencontrer.

La connectivité ATAWAD (tout le temps, partout, sur n’importe quel terminal), le partage de médias et le paiement par internet, sont autant de services qui favorisent la multiplication des interactions entre utilisateurs. En comparant les évolutions des usages et de la technique, quatre tendances se détachent du foisonnement d’innovations du secteur.

Santé

Seul, il est difficile de faire réellement attention à son alimentation. The Eatery est une application qui analyse vos habitudes alimentaires, à l’aide des photos de vos repas, et la communauté vous aide à mieux vous connaître et à progresser en notant la qualité de ce que vous mangez. Foodzy va plus loin en insérant une logique de challenge dans votre diète, contre les autres et vous-même. Clearkarma et Fooducate ont, eux, choisi la carte de la transparence et du choix éclairé : grâce à ces services vous gardez la trace de ce que vous mangez et trouvez des produits alternatifs plus sains s’accordant à votre régime.

-

 

Simplicité

Une des raisons d’être du digital : la simplification de la vie quotidienne. En cuisine, Evian Smartdrop permet de commander vos nouvelles bouteilles d’eau en quelques clics grâce à un aimant à frigo utilisant la technologie WiFi. Dans le métro de Séoul, la chaîne Tesco a développé Homeplus, un supermarché virtuel. Les voyageurs paient par mobile et se font livrer à domicile en flashant les QR codes de produits sur le quai de leur train. Une solution répondant à un réel besoin des Coréens, un des peuples qui travaillent le plus au monde et grands usagers de transports en commun. Les smartphones n’aiment pas trop la farine : Bakertweet permet aux boulangers de tweeter sans effort que la nouvelle fournée de croissants est prête grâce à un design kitchen-proof. Enfin, le restaurant Inamo à Londres s’est offert des tables tactiles grâce auxquelles vous pourrez aussi bien passer commande qu’appeler un taxi.

BakerTweet

Confiance

Le grand truc du web 2.0, c’est le partage et la collaboration. Et quoi de plus dur que de trouver un bon restaurant, i.e. approuvé par nos pairs ? Heureusement, des malins se sont dévoués à la centralisation de recommandations. On compte parmi eux l’application Foodspotting pour noter non pas des restaurants mais carrément ses plats préférés, photos à l’appui. BurgerQuest se focalise sur le burger, mets porté aux nues par les urbains. Google a pris le pli, intégrant Zagat, guide crowdsourcé, à son service Google+ Local, donnant accès aux recommandations directement depuis le moteur de recherche. N’oublions pas les cuistots du dimanche : Marmiton joue la carte du communautaire en mettant à la portée de ses utilisateurs des milliers de recettes de particuliers ainsi que des forums pour partager ses astuces.

BurgerQuest

Image de prévisualisation YouTube

 

Unicité

La customisation à grande échelle, une autre innovation largement diffusée grâce au web. Objectif : déjouer la standardisation et se retrouver dans ses produits de consommation. Ainsi, Cerealize rend vos matins plus doux en versant dans votre bol le mélange de céréales que vous aurez composé vous-même, tandis que Whisky Blender et uFlavor s’occupent de vos boissons, alcoolisées ou non. Hoppit personnalisera vos sorties, vous dégotant le lieu idéal pour dîner selon vos humeurs, du restau romantique au rade de marins.

Cerealize :

Image de prévisualisation YouTube

 

La plupart de ces innovations se fondent sur la mise à disposition de quantités massives de données. Cette mémoire collective réduit l’incertitude en termes d’expériences food : plus il y a d’avis et moins vous risquez d’aller dans la mauvaise gargote ou d’acheter le jus de fruit le plus chargé en conservateurs. Tous ensemble pour une meilleure bouffe ?

 

 

Les liens :

The Eatery   -  Foodzy   -  Clearkarma  –  Fooducate
Burgerquest   –  Foodspotting  -  Google+ Zagat   –  Marmiton
Smartdrop   –  Homeplus   –  Bakertweet   –  Inamo 
Cerealize   –  Whisky Blender   –  uFlavor  –  Hoppit 

Illustrations : NRDWNC