Je sais pas si vous avez remarqué mais c’est un peu le bordel en ce moment, avec la mort de Knut et tout… Du coup, on tente de se rassurer comme on peut : en achetant un compteur Geiger, en quittant son pays, ou en écoutant la dernière création des Daft Punk revisitée par des pontes de l’électro.


Pour ceux d’entre vous qui s’en souviennent même si c’était l’année dernière, les deux gros casques avaient accepté de  composer la bande originale de Tron Legacy. Tout comme moi, vous n’avez certainement pas vu le film et  il y a donc peu de chance pour que vous ayez entendu sa B.O. Pourtant, ca faisait longtemps qu’on attendait une nouvelle production du groupe puisque leur dernier album studio remontait à 2005. C’est donc là où on ne les attendait pas que Thomas Bangalter et Guy Mon-Nom-Est-Trop-Long ont décidé de faire leur retour (une fois de plus). Le projet initial était de marier électro et musique classique pour aider le film à accéder au rang de chef d’œuvre, soit. Il faut reconnaitre que nos artistes partaient avec un sérieux handicap : le film lui-même. Grâce aux gros sous de l’oncle Walt, les Daft Punk se sont donc offert un orchestre de 90 musiciens et ont enregistré le genre de musique qu’ils auraient pu faire en 1700 (selon leurs propres mots). Gageons que Derezzed aurait bien tabassé dans la cour de Louis XIV. Malheureusement, en décembre 2010, le succès fut beaucoup plus mitigé. Alors que tout le monde attendait inconsciemment un album, c’est bel et bien une B.O. qu’on a eu entre les mains. Une bonne partie des critiques étaient donc un peu emmerdées  étant donné qu’il est assez difficile de juger une B.O. sans le film, et qu’aller le voir aurait été synonyme de mort sociale temporaire. Les avis ont quand même fini par converger vers un consensus mou qu’on pourrait résumer ainsi : une bonne soundtrack avec quelques passages intéressants mais qu’on a pas forcément envie de réécouter ensuite.

Néanmoins, pas question de laisser tomber nos héros nationaux après leurs 2 années de travail acharné, une telle masterpiece avait besoin d’être remixée pour exprimer toute sa beauté. C’est donc en toute logique que sortira le 5 avril Tron Legacy R3CONF1GUR3D. Evidemment, pas question de faire appel à des prolos pour s’occuper de ca, on remet la main au portefeuille et on se paye du Boys Noize, du Sander Kleinenberg, et même du Moby.

.

.

Comme on pouvait s’y attendre, le résultat est très inégal. Ca n’a d’ailleurs pas du tout plu à l’ancien manager du groupe (à présent CEO d’Ed Banger) Pedro Winter aka Busy P le bien-nommé. Ce dernier a en effet posté un billet sur son blog afin d’exprimer son mécontentement quant au choix de certains artistes pour remixer ses « amis les robots », accusant les gens d’A&R de chez Disney d’acheter leur musique dans les aéroports avant de proposer sa propre liste de musiciens (qui, il faut l’avouer, est bien meilleure).

.

.

Pour vous faire gagner du temps, voici un résumé des quelques tracks qui valent la peine d’être écoutées :

-          Daft Punk- Derezzed (The Glitch Mob Remix)

Bon, c’était à l’évidence le truc le plus facile à remixer et on aime bien The Glitch Mob donc le résultat est cool (contrairement au truc pondu par Avicii).

-          Daft Punk- Fall (M83 Vs Big Black Delta Remix)

La seule track qui a bénéficié de l’ajout de vocals et qui sort le morceau de son thème original pour le rendre un peu plus gai grâce aux poètes M83.

-          Daft Punk- End Of Line (Boys Noize Remix)

Les Allemands ont fait un boulot correct avec cette track qui n’était pas la plus simple à retaper.

-          Daft Punk- End Of Line (Photek Remix)

On est rarement déçu avec Photek, forcément son remix fait office de bon élève.

.

Le reste est optionnel, pas comme notre playlist qui est bonne de la tête aux pieds.