La crème de la crème de l’électro française est en pleine ébullition, les EP sortent en cascade, les Djsets fusent au 4 coins du monde, c’est enfin l’été et tout le monde est content. Petit pot pourri des trucs cool du moment.

Pour ne pas respecter l’ordre de ce titre qui a le mérite de n’avoir aucun sens, commençons par parler de notre petite Uffie que l’on (je ?) avait un peu égratignée récemment. Après plusieurs mois d’attente, un premier album fait enfin son apparition sous le nom sympathique de Sex, dreams & denim jeans (qui se transformera bientôt en Diesel jeans grâce à sa collaboration annoncée hier avec la marque italienne, on en reparlera). Fort heureusement, la pauvreté d’ADD SUV n’aura pas affecté le reste du contenu. A côté de ses premiers succès (Brand new car, First love), on découvre avec bonheur des nouveautés qui nous rappellent la hot chick du bon vieux temps. Le langoureux Ricky sent la fin d’après-midi en rentrant de la plage, Neuneu est Mr Oizesque, et au final aucun titre n’est mauvais par nature (sauf ADD SUV bien sûr)..

Autre énorme sortie pour l’ultra-productive bande à Pédro : l’EP Blood, Sweat & Tears de Mr Flash. Le bonhomme met la barre très haut et signe une création que l’on pourrait qualifier de parfaite dans l’ensemble. L’ouverture avec Domino (Part A) est une envolée lyrique de synthés type années 80 inspiration Valerie & Friends, mais en mieux je crois. On passe logiquement à la part B avant de glisser en douceur vers quelque chose de moins gai, bien que toujours agréable. C’est ensuite l’heure du Couscous, et l’on commence à sentir les voluptés d’un narguilé électronique, pas franchement catholique pour le coup.

Puis survient l’ovni de cet EP : Flesh. Un hybride indescriptible, où l’on perçoit à la fois du Stress et du Planisphère des deux Justiciers.

Motorcycle Boy explose en bouquet final, et on dit merci Monsieur Flash.

Comme si ça n’était pas suffisant, voilà que le bon vieux DJ Mehdi s’associe avec son pote Riton sous le nom de Carte Blanche et se prépare lui aussi à gâter nos oreilles délicates. Le tandem nous propose une house pure comme la neige qui nous guérit des turbines à répétition. Le clip trop chouette :

http://www.dailymotion.com/video/xd73hn

Reste le 75, du fameux Club 75 aka la bande Busy P x Justice (ou juste Xavier ou juste Gaspard) x Cassius x DJ Mehdi. Un prétexte pour se retrouver entre représentants de la fraicheur parisienne et se faire plaisir en Djset. Peut-être trop plaisir d’ailleurs, puisque certaines sources sûres affirment avoir vu le boss d’Ed Banger aux côtés de David G.-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom lors d’une soirée « Baise-moi je suis connu » la semaine dernière, au célèbre Pacha d’Ibiza… Tout un symbole qui laisse perplexe et fait perdre un peu de street crédibilité au groupe. Et puis zut, tant que le son reste bon – bon, bon ,bon.